Bandeau
Etude monographique du 0,50F Marianne de Béquet
Sa naissance, sa production, son utilisation postale

Ce site philatélique donne toutes les informations connues sur le timbre 0,50F Marianne de Béquet en les illustrant.

Généralités sur les tirages du 0,50F Marianne de Béquet sur presse TD6
logo imprimer

Introduction

Dans cet article, nous allons d’abord fournir les données connues sur les divers tirages réalisés sur les presses TD6 pour le timbre à,50F Marianne de Béquet, notamment sous la forme d’un tableau récapitulatif. Nous montrerons ensuite les deux traits caractéristiques de chaque cylindre utilisé, puis le repère électronique de chaque cylindre. Enfin nous conclurons cet article en fournissant quelques statistiques sur les différents tirages réalisés sur presse TD6 à partir du nombre de journées connues de tirage.

Description globale des tirages

Les presses TD6 ont imprimé

  • des timbres sans barre phosphorescente
     
    • avec gomme normale (20 tirages sur les presses TD6-1, 6-2, 6-3, 6-4, 6-5 et 6-7) ;
       
    • avec gomme tropicale (1 tirage sur la presse TD6-2 et 1 tirage sur la presse TD6-4) ;
       
      feuille de 100 timbres sans barre phosphorescente

       

  • des timbres sans barre phosphorescente surchargés CFA en typographie à plat
     
    • avec gomme normale (2 tirages sur la presse TD6-1) ;
       
    • avec gomme tropicale (1 tirage sur la presse TD6-1 et 1 tirage sur la presse TD6-4) ;
       
      feuille de 100 timbres du 0,50F Marianne de Béquet surchargé CFA

       

  • des timbres avec 3 barres phosphorescentes
     
    • avec gomme normale (18 tirages sur les presses TD6-1 (barres phosphorescentes au type A ou D), TD6-2 (barres phosphorescentes au type D), TD6-4 (barres phosphorescentes au type A ou D), TD6-5 (barres phosphorescentes au type D), TD6-6 (barres phosphorescentes au type B) et TD6-7 (barres phosphorescentes au type B)) ;
       
    • avec gomme tropicale (1 tirage sur la presse TD6-7 (barres phosphorescentes au type B)).
       
      feuille témoin du 0,50F Marianne de Béquet avec barres phosphorescentes (Source : Copyright Coll. L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste)

       

Au total, il existe donc 38 tirages du 0,50F Marianne de Béquet sur presse TD6, obtenus à l’aide de 36 cylindres dénommés A à AO, que l’on peut résumer sous la forme du tableau suivant :
 

Tirages du 0,50F Marianne de Béquet

 

Tirage
Presse
Dates extrêmes
Type de barree phospho
1
TD6-1
27.11.70 → 11.12.70
-
2
TD6-7
1.12.70 → 25.6.71
-
3
TD6-2
4.12.70 → 6.11.71
-
4
TD6-1
15.12.70 → 23.12.70
A
5
TD6-3
22.12.70 → 6.11.71
-
6
TD6-4
7.1.71 → 18.1.71
-
9
TD6-1
28.12.70 → 28.1.71
-
10
TD6-4
3.5.71 → 2.9.71
-
11
TD6-1
26.8.71 → 22.11.71
A
12
TD6-3
9.9.71 → 17.9.71
-
13
TD6-4
18.10.71 → 10.6.72
-
14
TD6-5
23.11.71 → 18.1.72
-
15
TD6-3
20.1.72 → 10.3.72
-
16
TD6-7
17.5.72 → 29.9.72
-
17
TD6-4
12.6.72 → 21.7.72
A
18
TD6-4
28.7.72 → 21.12.72
-
19
TD6-4
28.8.72 → 5.9.72
A
20
TD6-1
11.10.72 → 3.1.73
-
21
TD6-4
5.12.72 → 8.2.73
A ou D
22
TD6-7
6.1.73 → 17.5.73
-
23
TD6-6
12.3.73 → 13.3.73
B ? (ou D)
24
TD6-4
16.3.73 → 7.5.73
D
25
TD6-1
5.4.73 → 15.5.73
-
26
TD6-4
18.6.73 → 10.5.74
D
27
TD6-6
23.10.73 → 7.11.73
B
28
TD6-7
17.12.73 → 7.1.74
-
29
TD6-2
19.12.73 → 9.3.74
-
30
TD6-5
30.1.74 → 12.6.74
D
31
TD6-4
8.8.74 → 9.4.74
-
32
TD6-4
14.6.74 → 9.8.74
D
33
TD6-6
13.7.74 → 26.7.74
B
34
TD6-2
18.7.74 → 25.7.74
-
35
TD6-1
30.7.74 → 10.8.74
D
36
TD6-2
30.7.74 → 1.8.74
D
37
TD6-7
15.10.75 → 17.10.75
B
38
TD6-1
15.10.75 → 18.10.75
D
39
TD6-6
24.5.76 → 8.6.76
B
40
TD6-7
12.7.77 → 28.7.77
B

 

Nous allons maintenant montrer les deux traits caractéristiques de chaque cylindre, puis les repères électroniques associés à chaque cylindre. Signalons que toutes les informations fournies dans cette section sont dues à la SOCOCODAMI et à ses membres.

Traits caractéristiques des cylindres utilisés

Voici, sous forme de tableau, les 2 traits qui caractérisent les cylindres utilisés sur les presses TD6 pour produire les timbres 0,50F Marianne de Béquet (sauf pour trois cylindres où ces deux traits n’ont pas été gravés).

Marques 2 traits associées aux cylindres des feuilles TD6
cylindre
marques 2 traits
A

 
le trait I est très fin, souvent à sec
B
C
D
G


 

ce cylindre possède un trait fin dans le coin bas droit de la feuille possédant le RE


 

H
 
pas de trait
pour ce cylindre


 

I
J
K
L
M

 
les 2 traits sont situés dans le coin gauche
N
O
P
Q

 
les 2 traits sont situés dans le coin gauche
R
S
T
U
V


 

les traits sont à peine grattés et à sec, quasiment impossibles à voir
W
X
Y
Z
 
pas de trait
pour ce cylindre


 

AA


 

ce cylindre possède un trait fin dans le coin bas droit de la feuille possédant le RE


 

AB
AC
AD
 
pas de trait
pour ce cylindre


 

AE


 

seul S est encré
AG
AH
AI
AJ
AK
AL
AM
AN
AO

Repères électroniques des cylindres utilisés

Voici, toujours sous forme de tableau, les repères électroniques des cylindres utilisés sur les presses TD6 pour produire les timbres 0,50F Marianne de Béquet (sauf le repère du cylindre AO que je ne possède pas).

Repères électroniques associés aux cylindres des feuilles TD6

 

cylindre
repères électroniques
A
B
C
D
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
AA
AB
AC
AD
AE
AG
AH
AI
AJ
AK
AL
AM
AN
AO
je ne possède pas ce repère

Quelques statistiques en guise de conclusion

A partir du nombre de journées d’impression des timbres de feuilles de la Marianne de Béquet à 0,50F (et en comptant les samedis travaillés connus comme des jours normaux, ce qui n’est pas tout à fait exact), il est possible d’établir des statistiques sur les tirages réalisés pour ce timbre. Ainsi

  • 2% des timbres de feuilles proviennent des presses TD3 et donc 98% des presses TD6 ;
     
  • parmi les timbres produits sur presse TD6, 2/3 sont sans barre phosphorescente et 1/3 avec 3 barres phosphorescentes ;
     
  • parmi les timbres avec 3 barres phosphorescentes
     
    • 70% ont des barres phosphorescentes au type D ;
       
    • 20% ont des barres phosphorescentes au type A ;
       
    • 10% ont des barres phosphorescentes au type B .
       

De façon plus anecdotique
 

  • parmi les timbres sans barre phosphorescente
     
    • 30% ont été produits sur la presse TD6-7 ;
       
    • 27% sur la presse TD6-4 ;
       
    • 25% sur la presse TD6-2 ;
       
    • 8% sur la presse TD6-1 ;
       
    • 5% sur la presse TD6-3 ;
       
    • 4% sur la presse TD6-5 ;
       
  • parmi les timbres avec 3 barres phosphorescentes
     
    • 65% ont été produits sur la presse TD6-4 ;
       
    • 14% sur la presse TD6-1 ;
       
    • 12% sur la presse TD6-5 ;
       
    • 7% sur la presse TD6-6 ;
       
    • 3% sur la presse TD6-7 ;
       
    • 1% sur la presse TD6-2.
       

Enfin, la presse TD6-1 a d’abord imprimé des timbres avec des barres phosphorescentes au type A, puis des timbres avec des barres phosphorescentes au type D (à partir du 30.7.74). La presse TD6-2 n’a imprimé que des timbres avec des barres phosphorescentes au type D. La presse TD6-4 a d’abord imprimé des barres phosphorescentes au type A, puis des barres phosphorescentes au type D (à partir du 16.1.73). La presse TD6-5 n’a imprimé que des timbres avec des barres phosphorescentes au type D, la presse TD6-6 que des timbres avec des barres phosphorescentes au type B et la presse TD6-7 que des timbres avec des barres phosphorescentes au type B.
 


Sites favoris

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce RSS

2015-2018 © Etude monographique du 0,50F Marianne de Béquet - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.17
Hébergeur : SpipFactory